mardi 3 avril 2012

Chagrin d'école - Daniel Pennac

Un livre que j'avais envie de lire depuis longtemps, tout "Comme un roman" du même auteur, et que j'ai trouvé dans la bibliothèque de La Stagiaire. J'ai donc enfin pu assouvir cette envie.


Résumé : "Chagrin d'école", dans la lignée de "Comme un roman", aborde la question de l'école du point de vue de l'élève, et en l'occurrence du mauvais élève. Daniel Pennac, ancien cancre lui-même, étudie cette figure du folklore populaire en lui donnant ses lettres de noblesse, en lui restituant aussi son poids d'angoisse et de douleur. Le livre mêle les souvenirs autobiographiques et les réflexions sur la pédagogie, sur les dysfonctionnements de l'institution scolaire, sur le rôle des parents et de la famille, sur le jeunisme dévastateur, sur le rôle de la télévision et des modes de communication modernes, sur la soif de savoir et d'apprendre qui, contrairement aux idées reçues, anime les jeunes d'aujourd' hui comme ceux d'hier. (Evène)

Mon avis : Un livre facile à lire que je m'empresserai d'acheter de retour en Belgique. Qui pose des questions que l'on ne pose sans doute pas assez souvent, qui apporte différents éclairages tirés de l'expérience au phénomène du cancre. Qui devrait être mis entre les mains de tous les professeurs. Mais aussi des parents et des élèves. Qui n'apporte pas de réponse ou de solution toute faite mais des pistes à explorer au cas par cas. Et qui insiste sur ce constat : l'échec du cancre, c'est aussi celui du professeur, la souffrance se trouve des deux côtés du tableau noir.
Rendez-vous sur Hellocoton !

4 commentaires:

  1. moi je ne l'avais pas trop aimé... je l'avais trouvé culpabilisant pour tout le monde, et excluant un point important: il n'y a pas que les cancres qui souffrent à l'école, et il ne suffit pas d'etre bon élève pour vivre une scolarité heureuse...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. moi je trouvais justement qu'il faisait la part des choses, chacun a son rôle à jouer, la faute n'est pas que de l'élève ou de l'enseignant. Par contre, effectivement, il n'aborde la scolarité et ses problèmes que sous l'angle du cancre...sans doute parce que c'est ce qu'il connait le mieux

      Supprimer
  2. Moi, j'avais beaucoup aimé! Surtout sa façon d'écrire. C'est humble et j'adore...

    RépondreSupprimer
    Réponses
    1. je rejoins tout à fait ton avis !

      Supprimer

Y tú, ¿ qué opinas ?

Vous aimerez peut-être

Related Posts Plugin for WordPress, Blogger...